Que signifie “approuvé par la FINA” ?

Très peu de choses sont nécessaires pour la pratique de la natation: l’athlète et un maillot de bain. Cela dit, la quantité de technologie que peut contenir un maillot est stupéfiante. Fini le temps où on nageait dans un maillot classique, la technologie moderne est capable de fournir des caractéristiques telles que la compression du corps pour améliorer l’hydrodynamisme, des coutures thermosoudées et des matériaux résistants au chlore et aux UV. Pour aller plus loin, certaines conceptions de combinaisons intégrales sont capables d’augmenter les capacités naturelles d’un nageur. Évidemment, cela peut être une pente glissante où la technologie prend la place de la prouesse de l’athlète.

C’est là qu’intervient la FINA. La FINA (Fédération Internationale de Natation) définit les règles de compétitions de natation.
Elle a été fondée après les Jeux Olympiques en 1908 par une union des fédérations de natation de Belgique, Grande-Bretagne, Hollande, Finlande, France, Allemagne, Hongrie et Suède. En 2015, la FINA comptait 208 fédérations de natation issues de dizaines de pays, devenant une organisation extrêmement diversifiée et pleinement admise.

Depuis la création de la FINA en 1908, les maillots et leur technologie ont beaucoup évolué. Le règlement à leur égard aussi.
Lorsqu’il s’agit de maillots, la FINA a des idées très précises sur la façon dont ils devraient être bénéfiques pour le nageur. En même temps, la FINA reconnaît l’innovation que les concepteurs ont pu accomplir avec les maillots en réduisant la traînée, en augmentant la compression corporelle et en améliorant la résistance à l’eau. Ces choses sont jugées dans le domaine des gains de performance acceptables. Quand le maillot augmente l’efficacité du nageur en l’aidant à nager, c’est là que la FINA pose des limites. La FINA réglemente les formes de maillots autorisés, et les matériaux qui peuvent être utilisés ou non pour leur confection. Cela s’étend aux maillots, bonnets et lunettes. Les demandes d’homologation doivent être émises par les fabricants, qui doivent fournir un rapport détaillé des composants et méthodes de fabrication, ainsi qu’un échantillon qui servira à l’analyse par la FINA. La liste des maillots homologués par la FINA est publiée annuellement, et peut être consultée par tout nageur. Les maillots peuvent alors être estampés avec le logo “approuvé par la FINA”. Dans tout évènement international organisé par la FINA, les maillots doivent obligatoirement être approuvés par la FINA.

La Fédération Française de Natation applique également le règlement concernant les maillots, pour les compétitions nationales organisées par la FFN.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Votre panier est vide.